Courrier à Marlène Schiappa – Plan d’urgence visant à porter assistance aux jeunes LGBT+ victimes de violences intrafamiliales pendant la période de confinement

Faisant suite à mon communiqué de presse, je suis signataire d’un courrier adressé à Marlène SCHIAPPA, Secrétaire d’Etat à l’Egalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations, dans lequel nous demandons l’intégration de mesures concrètes lors de l’élaboration d’un futur plan interministériel de lutte contre les violences intrafamiliales.

  • Piloter au niveau de chaque département la mise en place par les services déconcentrés de l’État d’une convention partenariale visant à financer un protocole de mise à l’abri des jeunes LGBT+ victimes de violences intrafamiliales, en lien avec les collectivités territoriales, les Services intégrés de l’accueil et de l’orientation, les associations LGBT+ locales et les opérateurs spécialisés dans l’hébergement et l’accompagnement social des victimes.
  • Piloter, en lien avec le ministère de l’Intérieur, la DILCRAH et la MIPROF, la formation des forces de l’ordre susceptibles de recueillir les signalements de jeunes LGBT victimes de violences sur la plateforme arrêtonslesviolences.
  • Financer la professionnalisation d’un opérateur national capable d’assurer un service d’écoute téléphonique et une réorientation des jeunes LGBT+ victimes de violences intrafamiliales vers des relais locaux de prise charge.
  • Élaborer en lien avec les experts et les acteurs associatifs spécialisés des outils pédagogiques visant à sensibiliser les personnels médicaux et paramédicaux, les travailleurs sociaux, ainsi que l’ensemble des acteurs impliqués dans la chaîne de prise en charge des victimes aux spécificités des violences anti-LGBT.
  • Créer un cadre juridique interdisant explicitement les thérapies de conversion